Istiqlal

Tamara Al Saadi

Compagnie La Base - Metteuse en scène associée- Coproduction
11.10 → 15.10
Parvis Saint-Jean
11.10 → 15.10
Parvis Saint-Jean
Réservation Voir les infos pratiques

En racontant l'histoire d'amour de Julien et Leïla, Tamara Al Saadi, artiste associée au TDB, donne à voir ce qui se joue dans les intimités, dans les imaginaires et dans les chairs : les ravages du passé colonial. Julien est fasciné par "ces pays-là", ceux du Moyen-Orient, et veut être reporter de guerre ; d'origine irakienne Leïla ne connaît pas l'arabe et se débat avec une mémoire trouée, faite de silences maternels et d’une histoire tenue secrète, emportée par les ancêtres. Comment se construire avec ces béances qui se rappellent sans cesse à nos corps ? En quête de ses racines Leïla nous embarque dans une fresque familiale qui questionne les héritages et la transmission ; les rapports de force et d'oppression. Elle convoque les fantômes du passé, cinq générations de femmes blessées, violentées. L'écriture de Tamara Al Saadi, alternant poésie et action, est d'une finesse absolue, la confusion temporelle et la narration décousue, parfaitement maîtrisées. Les dialectes arabes résonnent, les photos se mettent en mouvement pour dévoiler les stigmates des traumatismes passés et reconstituer les pièces d'un puzzle, donner vie à ce que les corps portent et les silences racontent. Une épopée poignante, sans fioriture, portée par une troupe vibrante.

« RAND : JE CROIS. JE CROIS QUE LES GENS SONT COMPOSÉS DE MOTS ET QUE LES MOTS SONT DES HISTOIRES. CELLES QU’ON NOUS A RACONTÉES, ET CELLES QU’ON SE RACONTE. LE PASSÉ, LE PRÉSENT ET L’AVENIR, C’EST RIEN QUE DES HISTOIRES. ON EST TOUS DES HISTOIRES... PLEIN D’HISTOIRES DANS UNE GRANDE HISTOIRE. »
EXTRAIT


Texte, mise en scène Tamara Al Saadi
Avec Kristina Chaumont, David Houri, Ryan Larras, Estelle Meyer, Mayya Sanbar, Tatiana Spivakova, Françoise Thuriès, Ismaël Tifouche Nieto, Marie Tirmont
Collaboratrices artistiques Justine Bachelet et Kristina Chaumont
Assistanat à la mise en scène Joséphine Levy
Chorégraphie Sonia Al Khadir
Scénographie Salma Bordes
Création lumière Jennifer Montesantos
Création sonore Fabio Meschini
Costumes Pétronille Salomé
Vidéo Olivier Bémer
Décors Les Ateliers du Préau 

Production Compagnie LA BASE
Coproduction Théâtre des Quartiers d’Ivry, Centre dramatique national du Val-de-Marne / Groupe des 20 Théâtres en Ile-de-France – Lauréat 2020 / Châteauvallon – Liberté, Scène nationale / L’Espace 1789 de Saint-Ouen, Scène conventionnée pour la danse / Le Théâtre de Rungis / Théâtre du Nord, Centre dramatique national Lille Tourcoing Hauts de France / Théâtre Dijon Bourgogne, Centre dramatique national / Les Bords de Scènes – Grand-Orly Seine Bièvre / Le Préau, Centre dramatique national de Normandie-Vire / Théâtre de l’Olivier – Scènes et Cinés, Scène conventionnée Art en territoire / Espace Marcel Carné de Saint Michel-sur-Orge
Soutiens DRAC Ile-de-France – ministère de la Culture / Région Ile-de-France / Département du Val-de-Marne / Département du Val-d’Oise / Département de Seine-Saint-Denis / Fonds SACD Théâtre / SPEDIDAM / École de la Comédie de Saint-Etienne – DIESE # Auvergne-Rhône-Alpes / Théâtre de Châtillon / CENTQUATRE-PARIS / PIVO – Théâtre en territoire, Scène conventionnée d’intérêt national / Le Vivat, Scène conventionnée art et création / MC2 : Grenoble / Le Forum Meyrin 

Ce qu'en pense la presse


LA TERRASSE
"Une réussite magistrale !"

TOUTE LA CULTURE
"Une vision poétique de l’héritage"

TÉLÉRAMA
"Un voyage théâtral bluffant sur l’émancipation des femmes au Moyen-Orient"



Biographie


Autrice, comédienne et metteuse en scène franco-irakienne, Tamara Al Saadi se forme au jeu avant d’intégrer le Master d’Expérimentation en Arts Politiques de Sciences Po Paris. En 2016, elle crée la compagnie LA BASE avec Mayya Sanbar, pour s’interroger, grâce aux outils du spectacle vivant, sur la construction des identités notamment à l’adolescence. PLACE, sa première création, nous plonge dans le combat pour se construire d’une jeune fille, prise dans les rouages de l’assimilation. Dans Brûlé.e.s, elle décortique la fabrication des stigmatisations et des mécanismes de pouvoir. ISTIQLAL, sa dernière création, traite de la décolonisation des corps féminins et de l’impact de l’orientalisme dans les sociétés occidentales. 

Tamara Al Saadi est artiste associée au TDB, au Théâtre des Quartiers d’Ivry, ainsi qu’au Théâtre Joliette de Marseille. Elle défend un théâtre politique qui questionne les stéréotypes comme fictions sociales. Elle aborde les sujets qui lui sont chers : le poids du passé, la filiation et les héritages, la recherche des origines, les traumatismes familiaux qui se vivent dans les corps, la mémoire trouée. Son travail s’articule entre recherche en sciences sociales et création théâtrale.

11 oct - 20h00
12 oct - 20h00
+ 3 DATES
13 oct - 20h00
14 oct - 18h30
15 oct - 17h00
Informations pratiques

Durée 1h45
À partir de 15 ans

Réserver