Biographie de Kevin Keiss

Publié aux éditions Actes-Sud Papiers, Actes Sud Jeunesse et aux Solitaires intempestifs, Kevin Keiss est auteur et dramaturge associé au projet de la direction du Centre Dramatique National de Dijon-Bourgogne dirigé par Maëlle Poésy. Il est également artiste associé au CDN de Normandie-Vire avec le Collectif d’auteur-rice-s Traverse qu’il co-fonde en 2015 à la Chartreuse, Centre National des Écritures du Spectacle. 

Depuis 2015, il est maître de conférences associé à l’université Bordeaux-Montaigne et co-responsable du Master Expérimentations et Recherches dans les Arts de la scène. Membre du groupe de recherches transdisciplinaire ARTES - et d'ATE,  Antiquité Territoire des Écarts. 

Ses pièces tout public ou à destination de la jeunesse sont traduites dans plusieurs langues, jouées et montées dans de nombreux théâtres et festivals en France et à l’étranger, elles font l’objet d’adaptation pour la radio ou l’opéra. Il écrit également des livrets d’opéra pour le Chœur de Radio France depuis 2019. Régulièrement accueilli en résidence d’écriture à la Chartreuse, Cnes, il est lauréat de plusieurs prix (DMDTS, Artcena, Contxto, Jamais Lu Paris et Montréal, Comité de Lecture de La Comédie-Française, Santiago Off au Chili, Beseto Japon,…)

Durant ses années de formation, il poursuit un double parcours : après un Magistère d’Antiquité Classique ENS-Sorbonne, il se forme à l’École du Théâtre National de Strasbourg en même temps qu’il mène un doctorat de Lettres Classiques en latin sous la direction de Florence Dupont (2008-2011) « L’énonciation féminine à Rome. » 

Depuis 2011, il travaille en France et à l’étranger, mène une collaboration au long cours avec Julie Berès avec qui il créé le diptyque Désobéir en 2017 et La Tendresse en 2021, qu’il écrit en collaboration avec Julie Berès et Lisa Guez avec la participation d’Alice Zeniter. Il est dramaturge du Munstrum Théâtre (Louis Arène et Lionel Lingelser) avec qui il créé Zypher Z, 40 degrés sous zéro, Le chien la nuit et le couteau. Il travaille avec Élise Vigier (Harlem Quartet, Dialogues imaginaires Avedon Baldwin), Lucie Berelowitsch (Je vous jure que je peux le faire), Laëtitia Guédon (Troyennes les morts se moquent des beaux enterrements), Jean- Pierre Vincent et, à l’étranger avec : Kouhei Narumi (Japon), Cristian Plana (Chili), Cornelia Rainer (Autriche), Sylvain Bélanger (Canada).


Il collabore depuis dix ans avec Maëlle Poésy en tant qu’auteur/dramaturge et/ou traducteur (allemand, latin) sur toutes les créations de la compagnie Crossroad. Purgatoire à Ingolstadt, Candide si c’est ça le meilleur des mondes, Ceux qui errent ne se trompent pas (Avignon IN 2016), Sous d’autres cieux (Avignon IN 2019), Le chant du cygne et l’Ours de Tchékhov, Comédie-Française (2016), Inoxydables de Julie Ménard, 7 minutes de S.Masini (2021).

Il donne des ateliers d’écriture et intervient dans de nombreuses écoles Estba, Cdn de Caen, Cdn de Dijon, Université de Princeton USA.

PUBLICATIONS THÉÂTRALES 


2019 - Ce qui nous reste de ciel, Actes Sud-Papiers Léméac, 2019

2018 - Je vous jure que je peux le faire, Heyoka Jeunesse Actes Sud

2016 - Irrépressible, Les Solitaires Intempestifs, 2018 • Ceux qui errent ne se trompent pas, en collaboration avec Maëlle Poésy, Actes Sud- Papiers

2016 - Love me tender, éditions En Acte(s)

2014 - Troyennes, Les morts se moquent des beaux enterrements, Presses électroniques de France