Le Bal Littéraire

GUSTAVE AKAKPO*, JULIE MÉNARD*, KEVIN KEISS* ET NATHALIE FILLION

* Auteur.rice.s associé.e.s
27.05 - 22h30
Parvis Saint-Jean
27.05 - 22h30
Parvis Saint-Jean
Voir les infos pratiques

Quatre auteur·rice·s (Gustave Akakpo et Julie Ménard associé·e·s au TDB, Kevin Keiss auteur associé au projet de la direction du TDB et Nathalie Fillion) se réunissent durant trois jours autour d’un litre de café, de leur meilleure playlist et de chansons populaires durant Théâtre en Mai. Iels composent ensemble une liste de huit morceaux à faire danser les morts, puis élaborent une fable commune qui prend corps dans le lieu, la ville, le village, l’humeur ou l’événement du jour. Iels se répartissent par tirage au sort les épisodes de l’histoire et vont dormir, rêver peut-être… Le lendemain, dès l’aube, iels se mettent à l’oeuvre. Contrainte d’écriture : chaque épisode doit se terminer par le titre du morceau qui suit. Le soir, les spectateurs et spectatrices sont en piste. Les auteur·rice·s, sous les sunlights, livrent à plusieurs voix cette histoire unique. Les spectateur·rice·s sont invité·e·s à écouter sagement chaque texte et à danser follement sur chaque morceau ! C’est une façon ludique et conviviale de se rassembler au Parvis pour y entendre résonner les mots et les musiques d’une pièce inédite, composée spécialement pour et pendant le temps du festival Théâtre en Mai.

Depuis leur naissance à la Comédie de Reims, les Bals Littéraires ont essaimé partout en France, du théâtre de la Ville à Paris au Théâtre du Préau à Vire, en passant par Londres, Berlin, San Francisco, Rome, Madrid, Genève… Et aujourd’hui pour la première fois au TDB. Le Bal Littéraire est un des concepts de la Coopérative d’Écriture*, groupe d’écrivain·e·s de théâtre réuni·e·s en 2005 autour d’un projet de Fabrice Melquiot.

De et par Gustave Akakpo et Julie Ménard associé·e·s au TDB, Kevin Keiss, auteur associé au projet de la direction du TDB et Nathalie Fillion

Biographies

Publié aux éditions Actes-Sud Papiers, Actes Sud Jeunesse et aux Solitaires intempestifs, Kevin Keiss est auteur et dramaturge associé au projet de la direction du Théâtre Dijon Bourgogne, Centre Dramatique National dirigé par Maëlle Poésy. Il est également artiste associé au CDN de Normandie-Vire avec le Collectif d’auteur·rice·s Traverse, qu’il co-fonde en 2015 à la Chartreuse, Centre National des Écritures du Spectacle. Depuis 2015, il est maître de conférences associé à l’université Bordeaux-Montaigne et co-responsable du Master Expérimentations et Recherches dans les Arts de la scène. 

Ses pièces tout public ou à destination de la jeunesse sont traduites dans plusieurs langues, jouées et montées dans de nombreux théâtres et festivals en France et à l’étranger, et font l’objet d’adaptation pour la radio ou l’opéra. Régulièrement accueilli en résidence d’écriture à la Chartreuse, CNES, il est lauréat de plusieurs prix (DMDTS, Artcena, Contxto, Jamais Lu Paris et Montréal, Comité de Lecture de La Comédie-Française, Santiago Off au Chili, Beseto Japon,…) 

Durant ses années de formation, il poursuit un double parcours : après un Magistère d’Antiquité Classique ENSSorbonne, il se forme à l’École du Théâtre National de Strasbourg en même temps qu’il mène un doctorat de Lettres Classiques en latin sous la direction de Florence Dupont (2008-2011). Depuis 2011, il travaille en France et à l’étranger, mène une collaboration au long cours avec Julie Berès avec qui il créé le diptyque Désobéir en 2017 et La Tendresse en 2021, qu’il écrit en collaboration avec Julie Berès, Lisa Guez et Alice Zeniter. Avec la compagnie Munstrum Théâtre, il créé Zypher Z, 40 degrés sous zéro, et Le chien la nuit et le couteau. Il travaille avec Élise Vigier (Harlem Quartet, Dialogues imaginaires, Avedon Baldwin), Lucie Berelowitsch (Je vous jure que je peux le faire), Laëtitia Guédon (Troyennes les morts se moquent des beaux enterrements), Jean-Pierre Vincent et à l’étranger avec : Kouhei Narumi (Japon), Cristian Plana (Chili), Cornelia Rainer (Autriche), Sylvain Bélanger (Canada).


Il collabore depuis dix ans avec Maëlle Poésy en tant qu’auteur/dramaturge et/ou traducteur sur toutes les créations de la compagnie Crossroad, comme Sous d’autres cieux, Le chant du cygne et l’Ours, Inoxydables, 7 minutes, etc. Il donne des ateliers d’écriture et intervient dans de nombreuses écoles en France et aux États‑Unis.


Nathalie Fillion est autrice et metteuse en scène, actrice de formation, pédagogue. Elle met en scène ses textes, explore des formes et des formats divers, collabore régulièrement avec des chorégraphes et des musiciens.

En 2004, elle crée Alex Legrand, spectacle salué conjointement par le public et par la critique qui la fait connaître en France. Depuis, ses créations sont jouées sur des scènes prestigieuses, dans divers Centres Dramatiques Nationaux et théâtres de création, dont à Paris le Théâtre du Rond-Point. Sa pièce A l’Ouest (Prix de la fondation Barrière 2011), qu’elle crée en 2012, la fait connaître à l’étranger. Depuis ses textes sont traduits et joués en de nombreuses langues. Son travail est soutenu autant par le Royal Court Theatre de Londres que par la Comédie Française, et elle est régulièrement invitée à Montréal, où elle crée en 2016, Must Go On, pièce à danser. Dernièrement : sa pièce Spirit, comédie occulte du siècle 21, est présentée au festival Le Jamais Lu de Montréal, au Théâtre Dramatyscny de Varsovie et au Teatro Nacional Cervantes de Buenos Aires. Sa dernière création Plus grand que moi, solo anatomique qu’elle crée en 2017 tourne en France depuis quatre ans (Festival d’Avignon off 2018, Théâtre du Rond-Point 2019…). En 2021, le texte est créé au Chili (Valparaiso-Teatro Container), en Israël (Tel Aviv-Théâtre Tmouna), et en Argentine (Buenos Aires-Timbre 4). Toujours en 2021, à l’invitation du Théâtre National de Gênes-Italie, elle écrit et met en scène In Situ, rêverie du siècle 21, et représente la France dans le cadre du projet G8 culturel, commandes passées à un auteur par pays du G8 plus l’Union européenne. Elle a écrit une quinzaine de textes pour le théâtre dont plusieurs formes courtes, et un livret joué à l’Opéra Bastille de Paris. Boursière du Centre Nationale du Livre, elle réside régulièrement à la Chartreuse, Centre National des Ecritures du Spectacle. Sa compagnie est soutenue par le Ministère de la Culture. A ce jour, ses textes sont traduits, présentés et joués en Allemagne, Russie, USA, Canada (Québec), Italie, Mexique, Arménie, Pologne, Argentine, Chili, Israël, Roumanie… En 2016, elle est nommée Chevalière des Arts et Lettres. Elle collabore avec le Festival Européen La mousson d’été depuis 2012 et fait partie du projet Fabulamundi Playwriting Europe. Elle est membre fondatrice de la Coopérative d’écriture.

Biographie de Gustave Akakpo, auteur associé au projet du TDB, et co-auteur de La diversité est-elle une variable d’ajustement pour un nouveau langage théâtral non-genré, multiple et unitaire ? Elle est à retrouver sur la page de La diversité est-elle une variable d’ajustement pour un nouveau langage théâtral non-genré, multiple et unitaire ?

Biographie de Julie Ménard, autrice associée au projet du TDB, et autrice de L’Âge de nos pères. Elle est à retrouver sur la page de L’Âge de nos pères

27 mai - 22h30
Informations pratiques

Durée estimée 1h30

GRATUIT - Réservation obligatoire

À voir aussi