Chœur des amants

TIAGO RODRIGUES

Compagnie Portugaise
23.05 et 24.05
Théâtre Mansart
23.05 et 24.05
Théâtre Mansart
Réservation Voir les infos pratiques

Vingt ans après l’avoir écrite et montée, Tiago Rodrigues, artiste portugais de renommée mondiale, futur directeur du Festival d’Avignon, recrée sa première pièce, Choeur des amants. Dans un récit bref, exalté, bouleversant, les voix de deux amant·e·s se répondent pour raconter une situation insoutenable, de celles où ce qui est en jeu est la perte de l’autre. Les paroles fusent à une vitesse vertigineuse, portées par une urgence qui se lit jusque dans l’écriture de la course effrénée vers l’hôpital, le souffle court. Tiago Rodrigues enrichit l’oeuvre initiale d’un ultime texte, plus poétique : on y retrouve le couple treize ans plus tard, leurs regrets et leurs souvenirs, leur peur intacte du temps qui passe et leur nouveau rapport au monde. L’interprétation virtuose de David Geselson, artiste associé au TDB, et d’Alma Palacios, en fait un écrin de douceur, une ode à l’amour, à la vie et au jeu d’une beauté profonde.

« TANT DE TEMPS GASPILLÉ ET MAINTENANT LE TEMPS ME MANQUE POUR ARRIVER À L’HÔPITAL LE TEMPS S’ÉVANOUIT L’OXYGÈNE S’ÉVANOUIT JE VOIS DE PLUS EN PLUS MAL LA LUMIÈRE S’ÉVANOUIT ON Y EST PRESQUE IL NE RESTE PLUS DE TEMPS »
EXTRAIT

Texte, mise en scène Tiago Rodrigues

Traduction du texte Thomas Resendes
Avec David Geselson, Alma Palacios
Scénographie Magda Bizarro, Tiago Rodrigues
Lumières Manuel Abrantes
Costumes Magda Bizarro
Régie générale et lumières Julie Gicquel

Production C.I.C.T. – Théâtre des Bouffes du Nord
Coproduction Espace 1789 / Saint-Ouen
Remerciements à André Pato, Cláudia Gaiolas, Tónan Quito, Cristina Vicente et Nuno Meira


Avec le soutien de Scènes du Golf, Théâtres Arradon - Vannes

Ce qu'en pense la presse 

SCENEWEB
"Le dramaturge et metteur en scène ravive sa toute première pièce qui tisse et façonne l’harmonie entre deux êtres."



Autour du spectacle

Lorsque le Théâtre des Bouffes du Nord propose à Tiago Rodrigues de travailler sur une petite forme, au moment où il présentait Catarina ou la beauté de tuer des fascistes, il pense à Choeur des amants, et en écrit l’ultime chant. Interroger ses personnages sur ce qu’ils ont vécu depuis la première version, c’est aussi pour lui réfléchir à son propre parcours d’artiste, à la manière dont son écriture et son travail ont évolué, à la nécessité, qui l’anime toujours, de faire du théâtre. Et même s’il a depuis créé de nombreux spectacles dans cette même lignée, notamment By Heart, Antoine et Cléopâtre, Sopro, il reconnaît qu’il a encore le goût de l’inconfort, d’une recherche poétique, et tend « toujours à se mettre en danger lorsqu’il commence une pièce. Il ne veut jamais savoir vers quelle forme, vers quel récit son idée de départ va le mener. »


Il cherche à transcender la réalité pour la rendre poétique, en combinant histoires réelles et fictions, et place ses mises en scène « sous le signe de l’épure, de l’ouverture et de la résistance ». Le travail avec l’acteur est au coeur de son esthétique, il écrit avec et pour eux, comme pour la recréation de Choeur des amants, qu’il propose à David Geselson et Alma Palacios, deux amis de longue date qui jouaient déjà dans Bovary. Dans By heart, il invite, chaque soir, dix personnes à monter sur scène pour apprendre un sonnet. Dans Sopro (le souffle), créé au Festival d’Avignon 2017, il met en lumière l’histoire de Cristina Vidal, souffleuse attitrée du Théâtre national de Lisbonne depuis quarante ans, pour raconter la vie d’un théâtre réel et imaginé, vue des coulisses.


Il comprend l’importance de s’intéresser à l’autre, et dit avoir « toujours envisagé le théâtre comme une assemblée humaine : un endroit où les gens se rencontrent, comme au café, pour y confronter leurs idées et partager leur temps ».

Biographie

Tiago Rodrigues est auteur, comédien et metteur en scène, né à Lisbonne.Il rencontre à vingt ans la compagnie flamande Tg Stan, qui marque profondément son travail. Il en retient le caractère collectif, la liberté de jeu du comédien et la mise en abîme des codes théâtraux.
Il cofonde en 2003, avec Magda Bizarro, la compagnie Mundo Perfeito, avec laquelle il crée et présente près de trente spectacles dans plus de vingt pays, du Festival d’Automne à Paris au Festival TransAmériques au Canada. Il collabore avec des danseur·euse·s et comédien·ne·s portugais·es et internationaux·ales, enseigne dans les plus grandes écoles, par exemple l’école de danse belge PARTS, dirigée par Anne Teresa de Keersmaeker ; écrit des scénarios, des articles, des essais ou de la poésie. En dehors de ses propres pièces, il s’associe avec d’autres artistes, La Ribot et Mathilde Monnier, avec qui il cocrée Please Please Please. Il est depuis 2015 directeur artistique du Teatro Nacional Dona Maria II de Lisbonne.
Il reçoit en 2018 le Prix Europe Nouvelles Réalités Théâtrales et est distingué par la République Française du titre de Chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres. Il sera le prochain directeur du Festival d’Avignon.

23 mai - 19h00
24 mai - 19h00
Informations pratiques

Durée 50 min

À partir de 14 ans 


Réserver
À voir aussi