La Spire

CHLOÉ MOGLIA

27.05 → 29.05
Parc du Château de Pouilly
27.05 → 29.05
Parc du Château de Pouilly
Réservation Voir les infos pratiques

Face à une majestueuse spirale à trois boucles, cinq « combattantes de l’insurmontable » déploient leur capacité à être là. Chloé Moglia et ses quatre acrobates font l’expérience de la suspension sur ce grand ressort de 6m40 d’envergure, cherchent ensemble un chemin dans ce milieu hostile et contraint. Elles forment une constellation humaine à géométrie variable, qui se déplie et s’enroule et donne à sentir le vide mais aussi la présence du paysage dans lequel elle s’inscrit. Les corps se rencontrent, s’enlacent un instant et se délient. Ce ballet aérien, d’une poésie et d’une douceur qui tranchent avec le risque réel et l’attention requise à chaque instant, nous dévoile les ressorts cachés du féminin, sa puissance et sa capacité à faire naître des mondes. Une balade hors du temps, d’une grâce vertigineuse, qui sonne comme une invitation à prendre de la hauteur pour s’abstraire de l’agitation terrestre.

« C’EST UNE EXIGENCE DE DISCIPLINE, DE FERMETÉ ET DE LÉGÈRETÉ AUSSI. DE TENSION ET D’ATTENTION. ET L’ATTENTION DE NOS JOURS EST PARTICULIÈREMENT MALMENÉE, CAR LE PUBLIC EST TRÈS SOLLICITÉ. JE PROPOSE AUX GENS DES PETITS MOMENTS OÙ IL S’AGIT D’ÊTRE ATTENTIF EN CONTINU. C’EST AUJOURD’HUI PRÉCIEUX. »
CHLOÉ MOGLIA

Direction artistique et scénographique Chloé Moglia ; Rizhome

Les suspensives (en alternance) Fanny Austry, Hanna De Vletter, Mélusine Lavinet-Drouet, Anna Le Bozec, Chloé Moglia, Océane Pelpel, Mathilde Van Volsem
Conception technique, réalisation Éric Noël, Silvain Ohl
Création musicale live Marielle Chatain
Conception du dispositif sonore Gilles Olivesi
Régie générale Loïc Jouanjan
Régie lumière Coralie Pacreau
Régie son Laurent Guigonnet
Costumes Myriam Rault
Direction technique Hervé Chantepie
Production Killian Le Dorner
Remerciements Laurence Edelin, l’équipe du Quartz, Scène nationale de Brest

Production Rhizome (2017)
Coproduction CCN2 Grenoble avec le Pacifique, Centre chorégraphique national de Grenoble ; Agora-Desnos, Scène nationale de l’Essone ; Cirque-Théâtre d’Elbeuf, Plateforme 2 pôles cirque en Normandie ; Festival Scènes de Rues, Mulhouse ; La Maison de la Musique, Nanterre ; Espace Malraux, Scène nationale de Chambéry et de la Savoie ; Teatro Stabile di Torino, Teatro Nazionale ; Torinodanza festival, Projet Corpo Links Cluster, Programme de Coopération Territoriale INTERREG V-A Italie-France, ALCOTRA, 2014-2020


Avec le soutien du Citron Jaune, Centre National des Arts de la Rue
Résidences et aides à la création Atelier 231, Centre National des Arts de la Rue à Sotteville-lès-Rouen ; Plateforme 2 pôles cirques en Normandie, La Brèche, Cherbourg ; Festival Scènes de Rues, Mulhouse ; Le Parapluie, Centre International de Création Artistique, Aurillac ; Théâtre du Fil de l’eau, Ville de Pantin, avec le soutien du Conseil Départemental de Seine Saint-Denis
Chloé Moglia est artiste associée à l’Agora, Scène nationale d’Evry et de l’Essonne, à la Passerelle, Scène nationale de Saint-Brieuc et au Théâtre, Scène nationale de Saint-Nazaire
Rhizome est conventionnée par le Ministère de la Culture et de la Communication – DRAC de Bretagne, elle bénéficie pour le développement de ses projets du soutien de la Région Bretagne et de la Fondation BNP Paribas

Ce qu'en pense la presse 

TÉLÉRAMA
"Superbe." 

SCENEWEB
"Dans ces entrelacs, Chloé Moglia invente des jeux et des liens, sous la baguette d’une musicienne en direct, faisant vibrer une étonnante constellation humaine."

PARIS ART
"Poésie de la suspension aérienne"


Autour du spectacle

Chloé Moglia crée en 2009 une nouvelle compagnie pour porter ses projets, qu’elle nomme Rhizome, qui précise les fondements artistiques de son travail : la suspension et les arts martiaux, notamment le Systema, un art martial russe qui se spécialise dans l’autodéfense et le combat rapproché au corps à corps.


Le rhizome, dit-elle, « c’est un enchevêtrement de lignes en relation les unes aux autres dans un mouvement qui procède au cheminement. Les lignes du rhizome ont trait au temps, au suspens, à l’espace, au poids, à la masse, à la chute, retenue ou non, à la verticale et à l’horizontale, au mouvement, au rythme, au corps, aux perceptions, à la résistance, persévérance, ténacité, à la disponibilité, au souffle... Le Rhizome est un ensemble de lignes souterraines qui propulse et nourrit des lignes aériennes. La suspension est une caractéristique de ses lignes aériennes. Le Systema : une racine adventive récurrente. (...)
Elle applique à son travail artistique le fonctionnement du rhizome, qui « procède par cheminement lent, précis, attentif. Un rythme quasi végétal où la vitalité se condense, par l’effet de la suspension, sur trois lignes de force :
- tenir (tenir bon, tenir sa ligne, tenir le cap)
- cesser (l’agitation, le trop, la distraction)
- ouvrir (son corps, ses sens et son esprit aux mouvements du monde)


Ces trois lignes de force sont traversées par ce qui constitue la sève du rhizome : l’Attention.
Demeurer attentif, marcher, cheminer, se battre, se tenir en suspension. »
Elle tisse le fil des thématiques qui l’obsèdent dans ses créations : Ligne noire, une performance avec le musicien Thierry Balasse ; 384 467 km, création in situ pour la soirée Mooon au Grand Palais célébrant les 50 ans du premier pas sur la Lune ; Vertige, créé avec Olivia Rosenthal dans le cadre des Sujets à Vif du Festival d’Avignon.

27 mai - 17h30
28 mai - 21h00
29 mai - 15h00
Informations pratiques

Durée 40min

Spectacle Gratuit

Réserver
Liens utiles
> Le site de la compagnie Rhizome
À voir aussi