Le silence et la peur

DAVID GESELSON

Metteur en scène associé
24.05 et 25.05
Parvis Saint-Jean
24.05 et 25.05
Parvis Saint-Jean
Réservation Voir les infos pratiques

David Geselson, artiste associé au TDB, qui y avait présenté en 2018 Doreen et En Route-Kaddish, raconte Nina Simone, ses blessures et ses combats. Multiple, à la puissance émotive sans filtre, elle est la chanteuse géniale que l’on connaît, mais aussi une icône de la lutte pour les droits civiques aux États-Unis, et une femme battue par son mari. Descendante d’une amérindienne et d’un esclave noir africain, elle porte en elle quatre siècles de l’histoire coloniale et des cicatrices transmises de génération en génération. Dans un spectacle éclatant, à la scénographie astucieuse qui fait s’enchevêtrer les époques et les lieux, David Geselson fait se rencontrer deux héritages historiques et culturels, des comédien·ne·s afro-américains et une équipe française, pour faire entendre plusieurs langues. Il imbrique histoire intime et Histoire des États-Unis, amasse des éléments biographiques et documentaires pour créer une fiction qui fait honneur à la fureur de vivre de celle qui est née sous le nom d’Eunice Aimon.

« JE VIS ENTRE DEUX MONDES. LE MONDE NOIR ET LE MONDE BLANC. JE SUIS NINA SIMONE LA STAR, ET JE NE SUIS PAS ELLE, JE SUIS UNE FEMME. CELLE QUE JE SUIS EN SECRET EST CACHÉE ENTRE CES DEUX MONDES. »
EXTRAIT

Texte, mise en scène David geselson

Assistanat à la mise en scène Shady Nafar 

Interprétation Dee Beasnael, Laure Mathis, Jared McNeill, Elios Noël, Kim Sullivan 

Scénographie Lisa Navarro assistée de Margaux Nessi 

Lumières Jérémie Papin assisté de Marine Le Vey 

Vidéo Jérémie Scheidler assisté de Marina Masquelier 

Son Loïc Le Roux


Costumes Benjamin Moreau Réalisation costumes Sophie Manac’h


Régie générale Sylvain Tardy 

Collaboration à la mise en scène Dee Beasnael, Craig Blake, Loïc Le Roux, Laure Mathis, Benjamin Moreau, Shady Nafar, Lisa Navarro, Elios Noël, Jérémie Papin, Jérémie Scheidler, Kim Sullivan, Sylvain Tardy 

Traduction Nicholas Elliott, Jennifer Gay 

Construction décors Atelier décor du ThéâtredelaCité – CDN, Toulouse Occitanie


Équipe en tournée


Assistant à la mise en scène Julien Fišera
Régie générale, surtirage Syvain Tardy
Régie lumière Rosemonde Arrambourg
Régie vidéo Julien Reis, Jérémie Scheidler
Régie son Loïc Le Roux

Production Compagnie Lieux-dits 

Coproduction Théâtre de Lorient, CDN ; Le Canal, Théâtre du Pays de Redon, Théâtre National de Bretagne, Rennes ; ThéâtredelaCité, CDN Toulouse Occitanie, Théâtre d’Arles, Scène conventionnée d’intérêt national – art et création ; Théâtre de la Bastille, Espaces Pluriels, Scène conventionnée danse, Pau ; L’empreinte, Scène nationale Brive / Tulle ; Théâtre Le Rayon Vert, Scène conventionnée d’intérêt national – art en territoire de Saint-Valéry-en-Caux ; Le Gallia Théâtre, Scène conventionnée d’intérêt national – art et création de Saintes ; La Comédie de Reims, Centre dramatique national ; Théâtre des Quatre Saisons, Gradignan ; Théâtre de Choisy-le-Roi, Scène conventionnée d’intérêt national - art et création pour la diversité linguistique en coopération avec PANTHEA ; La Rose des Vents, Scène nationale Lille Métropole Villeneuve d’Asc ; CDN Besançon Franche-Comté ; Théâtre de Saint-Quentin-en-Yvelines, Scène nationale ; Teatro Nacional Dona Maria II, Lisbonne, Portugal
Avec l’aide du ministère de la Culture, de la Région Île-de-France, de la Spedidam, de l’Institut français dans le cadre de son programme Théâtre Export, de FACE Foundation Contemporary Theater de la Harlem Stage, New York, États-Unis

Avec le soutien de Théâtre Ouvert, Centre national des Dramaturgies Contemporaines ; La Chartreuse de Villeneuve-Lès-Avignon – Centre national des écritures du spectacle ; Théâtre de l’Aquarium

Accueillie en résidence au CDN de Normandie-Rouen


La compagnie Lieux-dits est conventionnée par le ministère de la Culture – DRAC Île-de-France

Ce qu'en pense la presse 

Les Echos
"Quand un biopic prend l'allure d'un vertigineux voyage…"

Les Inrockuptibles
"L’humanité ravageuse du “Silence et la Peur”, pièce hommage à Nina Simone"

Le Monde
"Le nouveau spectacle de David Geselson, « Le Silence et la Peur », dessine un portrait de la musicienne et chanteuse."


Autour du spectacle

Pour écrire Le silence et la peur, David Geselson procède de la même manière que pour En Route-Kaddish, où en réinventant l’histoire de son grand-père mort à Jérusalem il questionne les fantômes du passé, et que pour Doreen, inspiré par la Lettre à D. d’André Gorz, sublime déclaration d’amour de l’écrivain à sa femme.


Il lit des documents historiques, ceux d’Howard Zin ou de Manning Marable, et biographiques. L’autobiographie de Nina Simone étant mensongère, il travaille surtout à partir du récit de la journaliste américaine Nadine Cohodas, Princess Noire, the tumultuous reign of Nina Simone.
Ce considérable travail de recherche documentaire est d’autant plus important pour lui qu’il sait qu’en tant qu’homme blanc, français, il ne vivra jamais les violences subies et ce qu’on ressent dans son corps. Il accumule des savoirs pour avoir un socle solide qui lui permet d’aborder le travail au plateau. Il complète son écriture avec ce que les comédien·ne·s apportent et proposent, qu’il intègre et retravaille, en prenant soin de toujours garder confuse la frontière entre le réel et la fiction.


David Geselson croit au pouvoir du récit comme possibilité de conjurer la barbarie, « le silence et la peur », de faire communauté. Il affirme un goût pour les intersections, les rencontres, les télescopages.
Sa compagnie, Lieux-dits, créée en 2009, travaille sur l’écriture contemporaine et la recherche autour des processus de création théâtrale. David Geselson y pose des questions politiques, poétiques et philosophiques sur le monde actuel, interroge la manière dont des parcours individuels peuvent être percutés par l’Histoire.

Biographie

David Geselson est auteur, comédien et metteur en scène.
Il se forme à l’École du Théâtre National de Chaillot, à l’École de théâtre Les Enfants terribles et au Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique. Il joue dans Bovary et La Cerisaie de Tiago Rodrigues, Choeur des Amants (également programmé à Théâtre en Mai) et avec de nombreux metteurs en scène, entre autres : Christophe Rauck dans Le Révizor de Gogol ; Jean-Pierre Vincent dans Meeting Massera de Jean-Charles Massera ; Volodia Serre dans Les Trois Soeurs, de Tchekhov ; Jean-Paul Wenzel dans Tout un Homme. Il joue également à la télévision et au cinéma, notamment avec Élie Wajeman dans Alyah et Les Anarchistes ; François Ozon dans Grâce à Dieu ; Isabelle Czajka dans La Vie domestique : Olivier de Plas dans QI ; Rodolphe Tissot dans les saisons 2 et 3 d’Ainsi soit-il. Il joue dans la plupart des spectacles qu’il écrit et met en scène : En Route-Kaddish ; Doreen, qui reçoit le prix de la Meilleure Création en langue française du Syndicat de la Critique, en 2017, et Lettres non-écrites. Il met en scène également des textes qu’il n’a pas écrits, Eli Eli de Thibault Vinçon ou Les Insomniaques, de Juan Mayorga.

24 mai - 21h00
25 mai - 18h30
Informations pratiques

Durée 1h50

À partir de 14 ans

Spectacle en français et en anglais surtitré

Réserver
Liens utiles
> Le site de la compagnie Lieux-dits
À voir aussi